Agréé Assurances

Agréé Assurances

Intervention en 1h

Intervention en 1h, 7j/7

Avis clients direct-artisans.fr
0800 200 217

NUMÉRO VERT: Appel Gratuit

Comment mesurer une fenêtre ?

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
comment mesurer une fenetre vitre

Lorsque l’on décide d’installer ou de remplacer une fenêtre, il est nécessaire de la mesurer afin de la remplacer par le bon modèle et d’éviter toute mauvaise surprise. Il s’agit là d’une activité à la portée de tous, qui ne nécessite généralement aucune intervention professionnelle, si l’on prend bien ses précautions. Si néanmoins vous craignez de vous tromper dans vos mesures, rassurez-vous : Un professionnel peut parfaitement vous venir en aide car cela entre bien dans les prestations d’un vitrier. Alors comment mesurer une fenêtre ? Voici un mode d’emploi précis et simple qui vous aidera dans cette tâche. Commencez par vous munir des bons outils et procédez ensuite par étape.

Comment mesurer une fenêtre ? Se munir du matériel nécessaire

mesurer fenetre outil

La technique consistant à mesurer une fenêtre demeure la même, qu’il s’agisse pour vous d’installer des fenêtres dans une construction neuve ou simplement de remplacer celles de votre logement. Notez que les points de mesure vont simplement varier en fonction du type de pose. Dans tous les cas, il vous faut seulement suivre les étapes proposées avec minutie. Commencez donc par vous munir de ces quelques éléments pour prendre la mesure des cotes de vos fenêtres. Vous n’aurez pas besoin  non plus de beaucoup de matériel : Un simple mètre ruban sera suffisant ainsi que de quoi noter, c’est-à-dire du papier et un stylo. Si vous avez le plan de votre habitation sous la main, c’est encore mieux puisque les mesures y sont généralement déjà indiquées et il vous suffira désormais de faire quelques vérifications. 

Une mesure en fonction du type de pose de votre fenêtre

mesure fenetre type vitre

Notez que l’on mesure une fenêtre en fonction de son type de pose. Voici les 4 existants :

  1. La pose en applique ;
  2. La pose en tunnel ;
  3. La pose en feuillure ;
  4. La pose en rénovation.

La pose en applique est la technique de pose la plus employée. La menuiserie sera installée en façade contre le mur intérieur de la maçonnerie. Puis, elle repose sur la partie intérieure qui déborde de l’appui maçonné. Il s’agit d’un type de pose particulièrement privilégié pour les constructions neuves qui sont faites en parpaing ou en briques. Elle est également applicable en rénovation en cas de dépose totale des anciennes menuiseries. 

La pose en tunnel est une technique assez courante, que l’on retrouve généralement dans les maisons anciennes faites de pierres ou à colombage. On peut également s’en servir dans les constructions neuves en bois. Cette technique de pose de menuiserie consiste à poser la fenêtre dans l’épaisseur du mur. 

Pour ce qui est de la pose en feuillure, elle ne concerne généralement que les constructions anciennes. Il sera nécessaire de déposer complètement la fenêtre ancienne pour la remplacer par une nouvelle. Cette dernière sera insérée dans des feuillures, à savoir des encoches spécifiques que l’on pratique dans la maçonnerie.

Enfin, pour ce qui est de la pose en rénovation, elle sera appliquée sur une maison habitée, si ses occupants préfèrent éviter les lourds travaux. Il s’agit d’une technique qui vise à seulement retirer les ouvrants et à fixer une nouvelle fenêtre sur le cadre de bois déjà existant. Attention, cela implique également une diminution de la surface vitrée, mais également une réduction considérable de votre facture de changement de vitre finale. 

Comment mesurer une fenêtre et en prendre les cotes en fonction de son type de pose ?

mesure en fonction de la vitre

En plus de la variation de l’isolation des de la différence des matériaux à utiliser en fonction du type de pose, c’est aussi et surtout la méthode pour prendre les cotes qui diffère selon la pose. Comment mesurer une fenêtre dépendra donc de si cette dernière est posée en applique, en rénovation, en tunnel ou en feuillure. 

La prise de cote pour une pose en applique

Pour ce type de pose, il est nécessaire de retenir les dimensions que l’on appelle « cote tableau fini ». Il s’agit de mesures correspondantes à l’ouverture, dès lors que la finition extérieure aura été réalisée, à savoir le bardage, l’enduit et l’isolation extérieure. Ces mesures devraient généralement apparaitre sur le plan de votre maison, néanmoins une vérification manuelle s’impose. Voici les points de mesure que vous devrez prendre en compte :

  • La mesure de la hauteur tableau fini,
  • La mesure de la largeur tableau fini,
  • La mesure de l’allège afin de déterminer la hauteur de la poignée.

Notez que vous devrez certainement prendre en compte une épaisseur minimale de dormant, en fonction du type de menuiserie ainsi que sa configuration. Par exemple s’agit-il d’un volet roulant à serrure ? Considérez ce point important dans le cas où votre pan de mur disposerait de plusieurs maçonneries. 

La prise de cote pour une pose en applique

vitrier personne qui mesure fenetre

Pour ce type de pose, les dimensions à prendre en compte sont les cotes tableau correspondant à la taille du trou de l’ouverture. Attention, cela ne comprend pas la finition extérieure comme pour les poses en applique. Comment mesurer une fenêtre avec une pose en tunnel ? Procédez avec 3 points de mesure et conservez la plus petite :

  • La mesure de la hauteur du tableau ;
  • La mesure de la largeur du tableau ;
  • La mesure de l’allège qui permet de déterminer la hauteur de la poignée. 

La prise de cote pour une pose en feuillure

Les encoches en pierre étaient généralement réalisées dans la maçonnerie sur les anciennes constructions. Le bois dormant y était encastré et ces encoches de feuillures servent à la pose de nouvelles fenêtres lors d’un remplacement. Attention cependant aux écarts de dimension souvent constatées entre les feuillures et le dormant. Notez que les dormants des fenêtres PVC font généralement 70mm, ce qui est sensiblement moindre par rapport à ceux des fenêtres en aluminium et des baies coulissantes. Comblez simplement l’espace non utilisé dans la feuillure ou creusez le fond, de sorte à ce que la fenêtre affleure du mur, en fonction de l’emplacement des espaces. Il vous faudra ensuite ajouter quelques plaques de plâtre sur le mur en vue de rattraper la différence de niveau et ce sera bon. 

Laisser un commentaire

Nous appeler

Nos derniers articles sur la vitrerie

Quelques villes d'interventions

Découvrez ici quelques unes de nos villes d’interventions dans le Nord & Pas-de-Calais

Trouvez votre agence Direct Artisans